Biographie

Artiste d’origine ardéchoise, Emilien Buffa se passionne très tôt pour la musique. Les Beatles, Le Forestier, Goldman, Cabrel, Supertramp, font partie de son meuble à CD et de ses influences musicales. Dès ses premiers cours de guitare, commencés à l’âge de 14 ans, il ressent l’envie de créer.
À partir de 16 ans, il participe aux camps TOP ROUGE (paroles & musiques) où il découvre le travail d’arrangement et d’enregistrement. Encadré par les Scouts de France ce sera pour lui le déclic de son parcours musical.
Avec 9 chansons en poche, un 4 pistes analogique et un SM58, il enregistre à 18 ans, son
premier album (Milou – Ça taquine).
Sa carrière sur scène commence réellement en 2002, avec Co-incidence.
Le groupe enregistrera un album 15 titres qu’il jouera sur scène sur plus de 40 concerts.
Fort de cette expérience, il se lance en solo en 2008. L’opus qui en découle, « Au 5e sans
ascenseur », reçoit un bel accueil de la presse et du public. Pour défendre cet album sur scène, il s’entoure de 5 musiciens qui l’accompagnent sur les routes de France et lors de « concerts en appartement ».
Remarqué au Festival de Pâques à Chartres en 2009, il remporte le Fest’Up (Tremplin), qui lui donne une belle place dans la programmation 2010.

En 2011, nouvelle configuration. Accompagné d’un seul musicien (Thomas Kees à la basse,
violoncelle et choeur) Emilien fait le pari d’une formule plus légère, plus intimiste, mais toujours aussi variée ! La sortie d’un EP 5 titres live appuie le lancement du spectacle « Des pieds, des mains et des chansons… ».
Les professionnels ne s’y trompent pas en lui offrant le 2e prix du Jury des “Coups de pouces de la chanson” à Chavanoz en 2012.
En parallèle de sa carrière d’auteur-compositeur-interprète, il participe à de nombreux projets musicaux en tant que musicien, arrangeur et chef de choeur.
2014 annonce le début d’un nouvel album studio pour Emilien, il s’entoure d’une belle équipe de musiciens pour l’enregistrement de son 4e album : Le chantier.
12 mars 2015, sortie d’album à La Presqu’île Annonay. Entouré de 3 musiciens, c’est dans une énergie pop qu’Emilien Buffa va défendre son projet sur scène. Dans la foulée il tourne un clip sur sa chanson «J’ai Paniqué» qui lui permetra d’accéder à la finale du grand concours de La Tribune à Montélimar. Face à un jury de professionnels, il remporte le deuxième prix lui donnant l’opportunité de faire la première partie de Florent Pagny devant plus de 6000 personnes le 3 juillet 2015. Le public est conquis et la presse le soutient dans cette réussite.